Index du forum

Lost Forum

Premier forum francophone, depuis 2004 • Le forum du site Lost Island : http://lostisland.net.free.fr
Nous sommes le Dim 18 Fév 2018 - 04:23

Heures au format UTC + 1 heure




Forum verrouillé Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 63 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 14 Sep 2005 - 18:45 
Hors ligne
Peanut Butter
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 12 Aoû 2005 - 14:51
Messages: 886
Localisation: sur une île perdue ...
Cela fait longtemps que j'ai visionné le pilote et pour vérifier ce que tu dis, il faudrait un énième visionnage.

Mais je trouve que ton analyse est trés fine. La réalisation est vraiment trés travaillée, la découverte de Jack et progressivement de l'endroit où il est, est trés bien mise en scène. Le choix du 16/9ème est d'ailleurs ici trés important ( Dommage que TF1 ne l'est pas compris.)

La présentation des persos principaux se fait assez vite mais de façon judicieuse pour laisser de la place au rythme et à l'intrigue rapidement suggérée par le monstre de l'île. D'ailleurs ce mélange de présentation et de bouleversement dans la vie des personnages me fait penser au pilote d'Alias.
De plus je suis d'accord avec toi concernant la patte de J.J Abrams, il s'est amélioré et est devenu reconnaissable pour qui connait un peu son travail.

_________________
[URL=http://img594.imageshack.us/i/sanstitregv.jpg/][IMG]http://img594.imageshack.us/img594/182/sanstitregv.jpg[/IMG][/URL]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 10 minutes
MessagePosté: Mer 14 Sep 2005 - 19:13 
Hors ligne
    
    
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 10 Déc 2004 - 20:26
Messages: 7524
Localisation: Bensalem
tonnerre de brest a écrit:
Ensuite la confusion de la perception (qui constitue en soi une suite logique): l'homme relevé fuit dans la forêt, et se retrouve face à l'océan. Là où n'importe quelle série aurait opéré une coupure dans le montage pour faire un champ/contrechamp exprimant la stupéfaction, ici l'homme surgit en plan poitrine, et la caméra commence un lent panoramique pour nous montrer l'étendu de ce qu'il voit, l'horizon marin sans fin. Sauf que le panoramique s'achève sur le même personnage en plan taille, qui fait quasiment contrechamp à sa position initiale ! En quelque seconde l'encerclement de l'eau est suggérée et la confusion de l'espace savamment règlée pour nous entraîner dans cette perte d'une perception rationnelle.


OUI ! Ce plan est génial, et le son qui tout à coup devient aussi violent que les images, c'est grand !

_________________
--toutélié--

Image

La Minute MAD


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 10 minutes
MessagePosté: Mer 14 Sep 2005 - 19:51 
Hors ligne
Peanut Butter
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 12 Aoû 2005 - 14:51
Messages: 886
Localisation: sur une île perdue ...
St Lo a écrit:
tonnerre de brest a écrit:
Ensuite la confusion de la perception (qui constitue en soi une suite logique): l'homme relevé fuit dans la forêt, et se retrouve face à l'océan. Là où n'importe quelle série aurait opéré une coupure dans le montage pour faire un champ/contrechamp exprimant la stupéfaction, ici l'homme surgit en plan poitrine, et la caméra commence un lent panoramique pour nous montrer l'étendu de ce qu'il voit, l'horizon marin sans fin. Sauf que le panoramique s'achève sur le même personnage en plan taille, qui fait quasiment contrechamp à sa position initiale ! En quelque seconde l'encerclement de l'eau est suggérée et la confusion de l'espace savamment règlée pour nous entraîner dans cette perte d'une perception rationnelle.


OUI ! Ce plan est génial, et le son qui tout à coup devient aussi violent que les images, c'est grand !


Ah oui, j'ai oublié le son. Grandiose! Comme si d'un coup, il y avait prise de conscience de l'accident par le spectateur en même temps que Jack. Et le "cri du monstre", ça m'a donné des frissons. J'adore ce son, c'est indéfinissable.

_________________
[URL=http://img594.imageshack.us/i/sanstitregv.jpg/][IMG]http://img594.imageshack.us/img594/182/sanstitregv.jpg[/IMG][/URL]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Hors-champ
MessagePosté: Jeu 15 Sep 2005 - 16:17 
Hors ligne
Message de détresse

Inscription: Jeu 28 Juil 2005 - 17:15
Messages: 482
KateSawyer a écrit:

Citation:
Mais je trouve que ton analyse est trés fine. La réalisation est vraiment trés travaillée, la découverte de Jack et progressivement de l'endroit où il est, est trés bien mise en scène. Le choix du 16/9ème est d'ailleurs ici trés important ( Dommage que TF1 ne l'est pas compris.)


St-Lo a écrit:

Citation:
OUI ! Ce plan est génial, et le son qui tout à coup devient aussi violent que les images, c'est grand !


Merci KateSawyer et St-Lo :oops:

Je trouve qu'une des grandes réussites de cette série est sa réalisation, et le premier épisode fera date à mon sens comme un début de série d'anthologie. Caser autant d'éléments en dix minutes avec autant d'efficacité, j'ai rarement vu ça !
Je vois qu'en plus on est d'accord avec le travail sur le son :D .

"Lost" utilise à fond, du moins au début, l'utilisation du hors-champs, telle que l'a inventé Jacques Tourneur avec "La Féline", un film considéré par Scorcese comme aussi grand que Citizen Kane pour son inovation.
Comme Tourneur n'avait pas de trucage nécessaires pour filmer des créatures crédibles, il jouait sur sa présence dans le hors-champs, qui était rempli de bruits étranges qui foutaient les jetons plus encore que si on ne la voyait. Depuis, nombre de films utilisent cette technique, et de séries, bien sûr...
Et comme on parle de "Citizen Kane", rappelons que le film est construit en flash-back !

Mais "Lost" utilise un autre procédé utilisé par les films où il y a des créatures invisibles, comme "L'Homme Invisible", ou "Planète Interdite": un bruit surgit de l'intérieur de l'image sans qu'on sache où, et brusquement la terreur s'installe au milieu des protagonistes: effet granti. On pourrait parler ici de hors-champ "d'intérieur" du plan...

Les ours blancs, pour moi, sont des signes visibles de ce qu'il y a de caché, d'invisible, tapi dans le hors-champs. Un mystère de plus, certes, mais qui permet de toucher un peu pluus celui qu'on ne voit pas.
Et comment ne pas parler d'utilisation du hors-champ auquel il faut accéder avec la trappe ? :)

Je viendrai poster une autre analyse sur la réalisation d'un épisode qui m'a marqué, car les types derrière la caméra sont vraiment très fort et il faut souligner leur travail :wink: .


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu 15 Sep 2005 - 17:41 
Hors ligne
Peanut Butter
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 12 Aoû 2005 - 14:51
Messages: 886
Localisation: sur une île perdue ...
Pour l'ours polaire, je trouve que la séquence, quand Sawyer l'abat, est trés bien menée.
Je m'explique : les plans se succèdent rapidement et le spectateur a du mal à savoir de quoi il s'agit. Encore une fois c'est un bruit étrange qui menace d'abord notre petit groupe puis la bête en mouvement, sans jamais vraiment la cerner.
Même pendant l'affrontement avec Sawyer, il est difficile de reconnaître l'animal jusqu'à la scène de révélation : c'est un ours ... polaire en plus.
Je dis chapeau à la réalisation qui réussit à amener du suspense dans une scène aussi courte pour un effet garanti.

_________________
[URL=http://img594.imageshack.us/i/sanstitregv.jpg/][IMG]http://img594.imageshack.us/img594/182/sanstitregv.jpg[/IMG][/URL]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Scène de l'ours
MessagePosté: Sam 17 Sep 2005 - 01:25 
Hors ligne
Message de détresse

Inscription: Jeu 28 Juil 2005 - 17:15
Messages: 482
KateSawyer a écrit:
Pour l'ours polaire, je trouve que la séquence, quand Sawyer l'abat, est trés bien menée.
Je m'explique : les plans se succèdent rapidement et le spectateur a du mal à savoir de quoi il s'agit. Encore une fois c'est un bruit étrange qui menace d'abord notre petit groupe puis la bête en mouvement, sans jamais vraiment la cerner.
Même pendant l'affrontement avec Sawyer, il est difficile de reconnaître l'animal jusqu'à la scène de révélation : c'est un ours ... polaire en plus.
Je dis chapeau à la réalisation qui réussit à amener du suspense dans une scène aussi courte pour un effet garanti.


Entièrement d'accord, KateSawyer .
Ce passage mélange habilement suspense et surprise.
Suspense parce que l'on sait déjà que quelque chose rôde dans la jungle. Et dès que le bruit se fait entendre (ce bruit si caractéristique à la série), on peut penser que c'est le phénomène qui ebranle les arbres. Effectivement la bête est caché par les buissons: cela introduit la surprise.
Ce qui surprend le plus est d'abord l'attitude de Sawyer qui se retourne là où on attendait que tout le monde fuit. A ce niveau, la direction d'acteur aussi est impeccable. Seconde surprise: il a un flingue. Les choses s'accélèrent: ses balles vont-elles stopper le monstre ? Oui: troisième surprise: c'est un ours polaire.
Le rythme de montage primordial donne à cette scène toute sa force effrayante tout en délivrant un nombre d'informations importantes en un temps record. Pour te paraphraser, chapeau bas !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 17 Sep 2005 - 09:37 
Hors ligne
Peanut Butter
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 12 Aoû 2005 - 14:51
Messages: 886
Localisation: sur une île perdue ...
Pour en parler davantage, je vais revisionner le pilote.
Mais je me souviens également de la flaque d'eau qui renvoie le reflet du pilote, je trouve ça trés astucieux comme plan. Il y en a sûrement d'autres mais ma mémoire me fait défaut.

_________________
[URL=http://img594.imageshack.us/i/sanstitregv.jpg/][IMG]http://img594.imageshack.us/img594/182/sanstitregv.jpg[/IMG][/URL]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Bien vu, KateSawyer !
MessagePosté: Mer 21 Sep 2005 - 01:00 
Hors ligne
Message de détresse

Inscription: Jeu 28 Juil 2005 - 17:15
Messages: 482
KateSawyer a écrit:

Citation:
Mais je me souviens également de la flaque d'eau qui renvoie le reflet du pilote, je trouve ça trés astucieux comme plan. Il y en a sûrement d'autres mais ma mémoire me fait défaut.


Oui !!! Comment ai-je pu l'oublier celui-là ? :bravo:
Le plan est astucieux, et artistiquement parlant fabuleux: c'est ce que l'on pourrait appeler du cinéma pur, puisqu'aucun dialogue ne vient "expliquer" la situation. Simplement ce champ-contrechamp qui installe la peur, puis l'horreur, très bien amenée.
Le fait de passer par la flaque d'eau comme "miroir" pour"redoubler" ce champ-contrechamp est d'une efficacité imparable. Et d'une grande subtilité esthétique.

L'utilisation d'un "miroir" naturel n'est à mon avis pas innocente.
Et puis cette flaque m'a fait penser à "Jurrasik Park".


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 24 Sep 2005 - 09:20 
Hors ligne
Papillon de nuit
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 08 Sep 2005 - 14:17
Messages: 154
Localisation: Craphole island
Moi aussi j'adore la première scène dans ce pilote, je trouve que le metteur en scène et les scénaristes ont vraiment bien fait leur boulot et qu'on arrive tout à fait à cerner l'état psychologique de Jack ("qu'est-ce que je fous là et d'ailleurs où je suis ?") simplement parce qu'on est aussi paumés que lui :
Première image (après l'oeil) : un homme en costume, type WASP, plutôt du genre propre sur lui, allongé sur le sol. Premier décalage, le costume impeccable qui contraste avec la position du type et ses blessures.
Puis deuxième décalage : il est au milieu d'une forêt de bambous. Les bambous ne sont pas réputés pour pousser en Amérique du Nord... Mais alors oukilé le monsieur ?
Troisième décalage : un labrador avec un collier passe à côté de lui. Ca y est, notre pauvre petit cerveau commençait à peine à faire le rapprochement (occidental au milieu des bambous + blessure) => contrée lointaine et dangereuse, et voilà qu'apparaît un chien tout mignon qui a l'air d'appartenir à un petit garçon issu d'une famille aisée (et pour cause...)
Donc, deux hypothèses : soit notre ami s'est pris une grosse murge, il s'est cogné partout, se réveille au milieu de Central Park et ne se souvient plus de sa soirée, soit qu'est-ce que c'est que cette série géniale, faut qu'je sache faut qu'je sache faut qu'je sache ce qu'il s'est passé. Voilà comment en 10 secondes on peut coller un téléspectateur à l'écran pendant 42 minutes.
Puis le récit continue de manière conventionnelle mais néanmoins efficace, les survivants s'aident entre eux et commencent à s'organiser. On récupère la bouffe, on allume un feu et les téléphones portables pour alerter les secours, normal quoi. Malgré tout quelques petits indices disséminés ça et là avec beaucoup de goût et de parcimonie, loin des twists brutaux habituels du cinéma américain, aiguisent encore un peu plus notre curiosité : Est-ce que ce n'est pas Charlie qu'on voit courir en coup de vent dans l'avion, poursuivi par le steward, juste avant l'accident ? Et qui est ce mystérieux monsieur à la bouche orange ? (ah quelle belle image, la bouche orange et la cicatrice rouge...)
Bref, autant de questions qui donnent déjà envie de regarder la suite. On est malgré tout content, tout comme les naufragés, de pouvoir souffler un peu sur la plage à la nuit tombante.
Et là... vous croyez vraiment pouvoir vous reposer, pauvres naïfs ? Sachez que nos sommes Abrams et Lindelof les démoniaques, et que nous allons vous coller dans les pattes un espèce de monstre :biz:arre qui arrache les arbres sur son passage. Bien sûr on ne le voit pas, ce serait trop facile. Ah ces américains savent entretenir le suspense...
Mais ce qui m'a vraiment achevé, c'est le commentaire de Walt : "Tu crois que c'est Vincent ?". Comment un gamin de 10 ans peut-il appréhender un tel évènement avec autant de détachement ? Et surtout qui est ce mystérieux Vincent pour qu'on puisse ainsi le confondre avec une bestiole mécanico-organique qu'on entend à plusieurs centaine de mètres ?
C'est là qu'on commence à entrevoir pourquoi le slogan de la saison est "survivre au crash n'était que le début".

Spoiler:

Quand j'ai vu que Vincent était le chien, j'étais un peu déçu... Je m'attendais à un ami imaginaire ou un truc comme ça.



Concernant le doublage, je trouve que les voix françaises ne sont pas terribles, surtout celle de Walt qu'on croirait faite par un adulte peu inspiré. Mais je pense que c'est parce que j'avais vu des épisodes de la VO en premier et si j'avais vu la VF d'abord, je trouverais les voix françaises mieux. Les traducteurs ont un boulot un peu ingrat et pas évident, surtout dans cette série, à cause de Rousseau.
Malgré tout ils font quand même des erreurs grossières. Quand on traduit le "Terrific" de Charlie par "Terrifiant", il faut s'attendre à être critiqué par les fans.

_________________
Faites une bonne action, aidez un chti groupe de punk de Limoges à décoller !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Les godasses
MessagePosté: Lun 26 Sep 2005 - 17:05 
Hors ligne
Message de détresse

Inscription: Jeu 28 Juil 2005 - 17:15
Messages: 482
Jean guzo a écrit:

Citation:
Moi aussi j'adore la première scène dans ce pilote, je trouve que le metteur en scène et les scénaristes ont vraiment bien fait leur boulot


Oui, je trouve de plus que Lost est une des séries où le travail sur la réalisation est le plus soigné.
Je rajouterai à nos "analyses de réalisation" à tous un détail frappant dans ce début de série: les chaussures dans les arbres, vers la quelles s'élève la caméra quand Jack fuit: un détail inquiétant, par son étrangeté, et sa force de suggestion.

Citation:
Concernant le doublage, je trouve que les voix françaises ne sont pas terribles, surtout celle de Walt qu'on croirait faite par un adulte peu inspiré. Mais je pense que c'est parce que j'avais vu des épisodes de la VO en premier et si j'avais vu la VF d'abord, je trouverais les voix françaises mieux. Les traducteurs ont un boulot un peu ingrat et pas évident, surtout dans cette série, à cause de Rousseau.
Malgré tout ils font quand même des erreurs grossières. Quand on traduit le "Terrific" de Charlie par "Terrifiant", il faut s'attendre à être critiqué par les fans.


Hé oui, gros problème surtout pour ceux qui ne parlent pas l'anglais, as me.
N'ayant vu que la VF, je trouve les voix réussies. Mais bon, ça gache aussi un élément de réalisation si le doublage est mal fait, car le rapport son / image est primordial à tout point de vue dans l'esthétique de la série: cf les voix dans la jungle, par exemple.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 26 Sep 2005 - 17:12 
Hors ligne
Peanut Butter
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 12 Aoû 2005 - 14:51
Messages: 886
Localisation: sur une île perdue ...
C'est clair que le rendu est autre surtout avec Sayid, Sawyer et Rousseau dont les accents permettent de situer les personnages. De plus, le fait de garder la langue originale du couple coréen et de ne pas toujours la sous-titrer est typique de Abrams. Dans Alias, il jouait déjà beaucoup sur ce concept et je trouve que cela rend Lost beaucoup plus réaliste.

_________________
[URL=http://img594.imageshack.us/i/sanstitregv.jpg/][IMG]http://img594.imageshack.us/img594/182/sanstitregv.jpg[/IMG][/URL]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 26 Sep 2005 - 17:53 
Hors ligne
Paire de menottes
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 16 Aoû 2005 - 18:13
Messages: 352
Et comment qu'il font , en Corée, pour que Jin comprenne pas la langue de tous les autres , s'ils sont doublés en coréen ? Il a pas une tête d'allemand !

_________________
Homme de peu de foi


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 26 Sep 2005 - 17:59 
Hors ligne
Peanut Butter
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 12 Aoû 2005 - 14:51
Messages: 886
Localisation: sur une île perdue ...
En Corée, c'est sûr. Ca va poser problème. Ils peuvent essayer le chinois ou le japonnais !

_________________
[URL=http://img594.imageshack.us/i/sanstitregv.jpg/][IMG]http://img594.imageshack.us/img594/182/sanstitregv.jpg[/IMG][/URL]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 26 Sep 2005 - 18:21 
Hors ligne
Paire de menottes
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 22 Aoû 2005 - 21:07
Messages: 373
Localisation: fontaine, isère
kazizou a écrit:
Et comment qu'il font , en Corée, pour que Jin comprenne pas la langue de tous les autres , s'ils sont doublés en coréen ? Il a pas une tête d'allemand !


Looool je n'y avait pas pensé :rire:

_________________
Image

http://www.myspace.com/churrosbatiment


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 26 Sep 2005 - 18:54 
Hors ligne
Directeur d'Oceanic Airlines
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 15 Juil 2005 - 13:17
Messages: 934
Localisation: La plage de l'espoir
Ah mon avis si ils regardent la série en Corée c'est en VO (à la rigueur sous-titrée) mais je pense pas qu'ils doublent dans tous les pays ! :rire:

_________________
Image
© Granule & KS || Jason Mraz || Mon royaume


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Forum verrouillé Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 63 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com