Lost Forum • Afficher le sujet - Jate Fan Fic [spoiler jusqu'au 2x15]
Index du forum

Lost Forum

Premier forum francophone, depuis 2004 • Le forum du site Lost Island : http://lostisland.net.free.fr
Nous sommes le Ven 17 Aoû 2018 - 12:26

Heures au format UTC + 1 heure




Forum verrouillé Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 11 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Jate Fan Fic [spoiler jusqu'au 2x15]
MessagePosté: Dim 02 Avr 2006 - 17:47 
Hors ligne
Red shirt
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 12 Juil 2005 - 12:45
Messages: 75
Bah quoi, il faut de tout pour faire un monde :mrgreen:

Voici les 2 premiers chapitre, c'est ma première ship fan fic alors soyez indulgent :roll:



La vérité est entre vos mains


Chapitre 1

Les yeux dans le vague, Kate était assise sur le sable.
La forte brise faisait danser ses cheveux, lui donnant un air d’épouvante…
Qu’importe, perdue dans ses pensées, c’était le dernier de ses soucis !

Elle avait besoin de ces moments de solitude, elle en retirait une paix interieure, une paix qu’elle ne trouvait jamais réellement avec les autres, malgré toute l’affection qu’elle pouvait leur porter.
Elle avait juste tellement l’habitude d’être seule qu’elle trouvait désormais refuge dans cette solitude.

Humant l’air du large, elle ferma les yeux pour les rouvrir aussitôt.
Difficile de ne pas sentir son regard posé sur elle…
Voilà, l’instant paisible était rompu.

Sans se retourner, elle lança un « Qu’est ce que tu veux ? », qu’elle voulu rendre acerbe sans réellement y parvenir, mais le voulait-elle vraiment ?

« Depuis quand la plage t’appartient-elle tâche de rousseur ? »

Kate ne put contenir un sourire en entendant le surnom pourtant utilisé maintes et maintes fois pas Sawyer.
Une demi seconde de trop…Sawyer n’avait rien perdu de ce sourire et vint s’installer près d’elle, à distance tout de même remarqua-t-elle avec amusement.
Quoi de plus normal après tout ce qui s’était passé !!

Mais elle ne se sentait pas prête à lui pardonner, pas encore, elle ne supportait pas d’avoir été utilisée, ou peut être de n’y avoir vu que du feu, qui sait ?

Elle se leva prestement, s’étira et lui souhaita bonne nuit.

Ensuite, elle se dirigea lentement vers sa tente lorsqu’elle entendit des éclats de voix.
Mais ce qu’elle prenait pour une dispute n’était en fait qu’éclats de rire.
Une sensation désagréable l’envahit quand elle reconnu Ana Lucia et Jack.

Jack. Cela faisait des jours qu’il ne lui avait pas adressé la parole. Des jours qu’il ne voulait même plus poser son regard sur elle.
Kate avait l’impression d’être totalement impuissante face à cette attitude, comme si elle ne retrouverait plus jamais la complicité qu’ils avaient partagé.
Et ça lui faisait de la peine. Bien plus qu’elle ne l’aurait voulu…
Oui elle avait fait des erreurs, mais il n’avait pas le droit de la traiter de cette manière, pas après les efforts qu’elle avait fait pour y remédier !

Kate ne supportait plus ce silence, et la peine se transformait parfois en colère surgit de nulle part.

Le cherchant des yeux, elle finit par rencontrer son regard, et l’espace d’une seconde, le temps s’arrêta, il n’y avait plus qu’eux 2, l’espace d’une seconde seulement, car Jack détourna son regard pour le reposer sur Ana Lucia.

Lasse, Kate s’en alla dormir. Elle devait lui parler de cet hôpital où Claire avait séjourné, mais pas ce soir. Pas maintenant. Elle avait juste besoin de faire le vide.

Allongé sur la banquette, Jack ne parvenait pas à trouver le sommeil.
Impossible de fermer les yeux plus de 2 minutes d’affilés !

Trop de préoccupations l’assaillaient lorsqu’il se laissait aller à dormir.
Par quoi commencer ? Henry ? Comment pourrait-il encore cacher sa présence aux autres survivants ? Et comment découvrir la vérité ? Quand à Locke, Jack se méfiait de lui, comment pouvait-il avoir confiance en lui alors que leurs convictions étaient si éloignées l’une de l’autre ?
Sans compter « les autres »…

Tout ça formait un amalgame que son cerveau avait bien du mal à digérer !

Et au milieu de tout ça, il y avait Kate.
Kate vulnérable, Kate dangereuse, Kate mystérieuse…
Kate incompréhensible aussi !

Il lui suffit de fermer les yeux pour la revoir. Elle était là, à 20m de lui.
Même à cette distance il pouvait voir les flammes danser dans ses yeux.
Il s’en voulait d’avoir eu, à cet instant, l’envie de faire un pas vers elle.
Heureusement Ana Lucia était devant lui, elle l’avait ramené à la réalité. Et l’instant d’après, Kate avait disparu…

Il avait besoin de prendre ses distances d’avec elle. C’était le mieux à faire.
Ne plus l’avoir devant les yeux, ne plus entendre son rire, juste ne plus se préoccuper d’elle.
Pourquoi était-ce si compliqué ?

La sonnerie monotone du Hatch se mit alors en marche.
Jack soupira bruyamment, peu importe, il n’y avait que lui, puis se dirigea vers l’ordinateur.

4 8 15 16 23 42
Il entra les chiffres instinctivement avant de se réinstaller sur la banquette.
C’est alors qu’il entendit quelqu’un approcher.
Déjà la relève ?

Jack eut un petit sursaut quand il découvrit Kate dans l’embrasure de la porte.
Elle avait l’air fatigué. Ses traits étaient tirés.
Il se mordit la lèvre pour s’empêcher de parler puis croisa les bras sur sa poitrine en attendant qu’elle prenne la parole.
Elle semblait hésiter.

« Hum…Hey ! »

« Hey » répondit Jack avec froideur

« Je…je voudrais te parler de quelquechose »

Kate fuyait le regard de Jack, un sentiment de malaise flottait dans la pièce.

Après qq secondes de reflexion, qui semblèrent une eternité pour Kate, Jack finit par lui répondre : « De quoi s’agit-il ? »

Bien qu’intrigué par l’attitude de Kate, Jack essayait de rester le plus neutre possible, de ne rien laisser paraître, ce qui avait l’air de marché au vue de la nervosité de Kate.

« Claire s’est souvenu de quelques détails au sujet de son enlèvement »

Reprenant contenance, et avant même que Jack n’ait le temps de répondre, elle enchaina : « Il y a un hopîtal… ou du moins ce qui y ressemble » ajouta-t-elle en découvrant l’air perplexe de Jack.
« On y est allé »

ça y est, elle avait enfin osé soutenir le regard de Jack.
Ils n’étaient plus en terrain glissant, elle s’en tenait aux fait, et Jack écoutait patiemment.
Il repris la parole lorsqu’elle eut terminé son récit.

« Tu pourrais retrouver le chemin ? »

Un sourire se dessina au coin des lèvres de Kate sans qu’elle s’en aperçu.

« Bien sur »

------------------------------------------------------------------------------------
Bien sur qu'on a perdu la guerre, bien sur que je le reconnais
bien sur la vie nous mets le compte, bien la vie c'est une enclume
bien sur que j'aimerais bien te montrer qu'ailleurs on ferait pas que fuir
et bien sur j'ai pas les moyens et quand les poches sont vides alors allons rire

Ne partons pas fâchés, ça n'en vaut pas la peine tu sais...

(Raphaël)


------------------------------------------------------------------------------------

Chapitre 2

Kate et Jack avançaient doucement dans la forêt.
L’air était moite et les vêtements collaient à la peau.
Kate s’arrêta et se passa la main sur le front. Jack stoppa aussitôt sa marche.

« Tout va bien ? »

« Oui mais je veux bien un peu d’eau » déclara-t-elle avec un signe de tête vers la bouteille attachée à la ceinture de Jack.

« Ok. On fait une pause »

Assise à l’ombre d’un arbre, Kate observait Jack préparant leur repas.
En langage « Survivants », ça équivalait à grimper en haut d’un arbre pour y cueillir des bananes !!

Kate se mit à sourire sans s’en rendre compte.
Ils ne s’étaient pas dit un mot depuis qu’ils avaient débuté leur exwpédition, pourtant la tension avait nettement baissé d’un cran.
Elle en était soulagé. Elle detestait la façon dont il la méprisait depuis ce famaeux baiser.
Elle savait que tôt ou tard, ils devraient avoir une conversation à ce sujet.
Plutôt tard que tôt se dit-elle. Rien que d’y penser la mettait mal à l’aise…

Triomphant, Jack se retourna, toujours perché sur son arbre, en brandissant fièrement ses bananes.
Ses yeux se posèrent sur Kate qui le regardait, et une petite lueur malicieuse s’alluma dans son regard.

« Est-ce que tu me mates ? »

Kate resta interdite quelques secondes avant d’éclater de rire.
Elle n’avait pas oublié cette conversation. Tant d’eaui avait coulé sous les pnts depuis !
Mais Jack lui tendait la perche et elle allait la saisir !!
Elle décida d’entrer dans son jeu.

« Si j’avais des vues sur toi, tu le saurais ! »

Jack lui sourit, tout en revenant sur la terre ferme.
Il s’approcha d’elle et planta son regard sombre dans le sien.

« Alors dis moi à quoi tu pensais, là tout de suite, sans réfléchir »

Brisant le contact de leurs yeux, Kate rougis légèrement en balbutiant.

« Je, hum, je me disais qu’on devrait de dépêcher avant qu’il fasse nuit »

« On y va » répondit Jack avec une note de désappointement dans la voix.

Après quelques minutes de marche silencieuse à travers la forêtn Kate repéra l’entrée de l’hopital.

« C’est ici » affirma-t-elle

Ahuri, Jack palpa doucement la marque de fabrique de Dharma qui siégeait à l’extérieur de l’entrée.
Incroyable se dit-il en entrant.

Mais où étaient-ils donc tombés ?
Malgré le danger, malgré ses interrogations, il ne pouvait s’empêcher de ressentir une pointe d’excitation en découvrant les muystères de ce hatch qui lui paraissait si étrange et en même tps si familier.

Un véritable enfant pensa Kate en suivant Jack dans les différentes pièces qu’elle avait elle même parcouru quelques jours plus tôt.
Elle était amusé de voir Jack fureter un peu partout à la recherche d’improbable indices…

Jack devait savoir pour cet hopital, elle en était convaincue, à qui d’autre aurait-elle pu se confier ?
Seulement voilà, ils n’étaient pas plus avancés…
Elle en était à ce moment de son raisonnement lorsqu’elle aperçu Jack se pencher derrière ce que Claire avait décrit comme un frigo.

Perplexe, elle s’approcha mais Jack lui cachait la vue.

« Tu as trouvé quelque chose ? »

A peine eut-elle prononcé ces mots qu’elle entendit des éclats de voix en provenance du couloir.

Paralysée par la peur, elle resta immobile, ne sachant que faire.
Jack, qui n’avait pas perdu une miette de la scène, se retrouva à ses côtés en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.

« Qu’est-ce que… »

Jack plaqua sa main contre la bouche de Kate et la tira fermement contre lui.
Ils se retrouvèrent adossés contre le mur, caché par la porte entrouverte.

Haletante, Kate essayait d’apaiser les battements de son cœur, en vain.
Elle laissa aller sa tête contre la poitrine de Jack.
Ses bras l’encerclaient toujours, elle pouvait sentir son cœur battre à l’unisson avec le sien.
C’était un rythme apaisant. Là, avec lui, dans ses bras…elle se sentait protégée…

Flashback

C’était le soir, il faisait sombre, la lune était la seule lumière de ce quartier désert.
Kate réprima un frisson. De froid. Du moins, l’espérait-elle.

1.2.3.
Kate compta mentalement pour se donner du courage, puis poussa la porte.
L’intérieur était encore plus sombre que la pénombre de la rue.
Il lui fallut qq secondes pour s’habituer.
Elle vit alors une forme bouger dans le fond de la pièce.
Elle sursauta.

« Tu m’as fait peur »

« Désolé…On avait rendez-vous quand même » répondit l’homme en souriant

Elle aimait son sourire.
Tout ce qui est rare est beau se dit-elle ! Il ne souriait pas assez, quel gâchis !
Elle lui sourit en retour. Un sourire tendre, un sourire pleins de promesses qu’elle savait ne jamais tenir.
Une ombre passa sur son visage.
C’est alors que leurs yeux se rencontrèrent, et les doutes s’envolèrent…

« Je suis content que tu sois venu »

« Il le fallait, avant……..tout ça » répondit Kate tristement.

Il se dirigea doucement vers elle et remit en place une mèche de cheveux.
Mais sa main s’attarda longuement sur la joue de Kate. Trop longuement.
Elle ferma les yeux quand il s’approcha pour l’embrasser.
C’était un baiser tendre et passionné.
C’était un premier et un dernier baiser…

Kate revint péniblement à la réalité.
Elle se tourna vers Jack d’un air déboussolé.

« On…on s’est déjà rencontré avant le crash ? » hésita-t-elle

Ebahi, Jack émit 1 grognement à mi chemin entre incompréhensions et ricannement.

« MMghrr…Quoi ? »

Kate se sentit plus démunie que jamais…

------------------------------------------------------------------------------------

On dort les uns contre les autres
On vit les uns avec les autres
On se caresse, on se cajole
On se comprend, on se console
Mais au bout du compte
On se rend compte
Qu'on est toujours tout seul au monde

(Michel Berger)


------------------------------------------------------------------------------------

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 02 Avr 2006 - 22:03 
Hors ligne
    
    
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 12 Nov 2005 - 02:50
Messages: 1774
Localisation: Québec
Ouah c'est génial! continue!

*mode harcelation*

la suite! la suite! Vite


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 02 Avr 2006 - 22:25 
Hors ligne
 
 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 06 Jan 2006 - 19:16
Messages: 1111
Localisation: On the left Shoulder !
Alors je récapitule:
1° Jate, un couple ô combien maudit par ma personne et moi-même (bah oui, les regardes Sawyer-Jack sont lours de sens!)
2° Des citations de Raphaël
Ce qui donne un total de : J'ai pas lu :mrgreen: !
Mais je suis pas le genre à critiquer sans connaitre alors je vais le lire promi ! (Sauf s'ils s'embrassent, là je ne réponds plus de rien :mrgreen: !)

_________________
Season 3Please don't give up, because all we need to survive is one person who trully loves us. And you have her. I will wait for you, always.
<embed src="http://www.mon-idee.ch/gizmo/lost/bam_ban.swf" quality="high" pluginspage="http://www.macromedia.com/go/getflashplayer" type="application/x-shockwave-flash" width="500" height="50"></embed>


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 02 Avr 2006 - 23:26 
Hors ligne
Directeur d'Oceanic Airlines
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 08 Déc 2005 - 23:25
Messages: 900
Localisation: Pas au bon endroit.
Bon je veux pas faire genre "adhère à tout ce que dit Bam" mais je dois avouer que mon avis est quasiment exactement le même...
Le trio Jack-Kate-Sawyer c'est la partie de la série qui m'attire le moins, Jack et Kate je les supporte vraiment pas (surtout Kate qui est ici le perso principal...).
Les citations de Raphaël j'ai envie de dire que ça craint, c'est le genre de musique que j'écoute vraiment pas...
De toute façon les histoires d'amour en général ça me repousse...
Bref l'habillage est vraiment trop hardcore que je sois totalement objectif :?

Mais je note que le style est bon *mode Pivot on* pas de fautes d'orthographes, et quelques fautes de conjugaison qui se remarquent pas trop donc c'est cool *mode Pivot off*.
L'enchainement de phrases courtes ça rend l'ensemble un peu mou d'après moi, disons que ça manque d'ampleur, et surtout le moment où le flash-back est annoncé en italique à mon avis c'est un mauvais choix, ça casse le rythme, le lecteur devrait lui-même faire la différence entre les changements d'époque.

En résumé c'est pas du tout un texte pour moi :oops:
Mais y a du potentiel si tu dis que c'est ta première fic, alors ça va forcément s'améliorer avec le temps :top:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 03 Avr 2006 - 22:37 
Hors ligne
    
    
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 12 Nov 2005 - 02:50
Messages: 1774
Localisation: Québec
*mode jeune québécoise qui connait rien*

c'est qui ce Raphael au juste?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 03 Avr 2006 - 22:49 
Hors ligne
Directeur d'Oceanic Airlines
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 08 Déc 2005 - 23:25
Messages: 900
Localisation: Pas au bon endroit.
C'est un jeune chanteur français qui a récemment gagné plein de prix :top:

Comme beaucoup d'autres je le trouve surfait :oops:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 04 Avr 2006 - 17:30 
Hors ligne
Naufragé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 13 Fév 2006 - 14:30
Messages: 221
Localisation: Nord Pas de Calais
Bon je viens de la lire et tu sais combien je n'aime pas le couple
Jack/ Kate :tong: En ce qui concerne le style je n'ai rien à redire
de même pour le reste, c'est plaisant à lire et ce n'est pas prise
de tête...Alors continue sur ta lancée Miss....Et puis y'a du Sawyer
alors que demander de plus? lol

_________________
Image
Merci KateSawyer!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 05 Avr 2006 - 20:44 
Hors ligne
Papillon de nuit
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 10 Avr 2005 - 13:27
Messages: 157
Localisation: Somewhere
Wow, vivement la suite !

_________________

± Jack Fan ±

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu 06 Avr 2006 - 22:51 
Hors ligne
Red shirt
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 12 Juil 2005 - 12:45
Messages: 75
Merci pour les comm, toute critique est bonne à prendre :wink:

Pour ceux qui aime pas Jate donnez moi votre avis sur l'écriture, ça m'interresse assez vu que j'aimerais ecrire d'autres choses, des nouvelles ou des petits histoires droles autobio (oki la fan fic est pas drôle, tant pis :mrgreen: )

Pour l'histoire des phrases courtes je suis assez étonnée, on m'a toujours dit que c'était justement ça qui rythmait une histoire :?
C'est dans les phrases de 3 lignes qu'on se perd et s'endort, nan?

Pour Raphaël :koi: dsl je l'adore, je l'adorais bien avant que son album fasse un carton, c'est un artiste dans l'âme, après, la rançon du succès a parfois un gout amer :wink:
Et surtout: y'a bien pire après comme chansons :rire:

Ma 'tite Bibie tu sais où la suite est postée en avant 1ère :tong:

Je vous poste les chapitres 3 et 4:

Chapitre 3

Les voix se rapprochaient.
Jack détourna son attention de Kate pour se concentrer sur la conversation qui se déroulait dans le couloir.
C’était 2 hommes, anglais.
Ils avançaient précipitamment.

« C’est le genre de détail qui va causer notre perte » disait l’un d’entre eux

« Arrêtes » lui répondit le second, visiblement agacé.
« Ils sont à mille lieux de découvrir la vérité ! »

« Peut-être, mais si le patron… »

« Il n’en saura rien ! »

Les 2 hommes passèrent à quelques dizaines de centimètres de Jack et Kate sans même ralentir.

Jack relacha sa respiration.
Il s’était retenu de respirer, comme si ça pouvait changer quelque chose !

Toujours sous le choc, il n’avait pas desserré son étreinte alors que le danger était passé.
Il se rendit compte de l’incongruité de la situation : Kate, dans ses bras, serrée tout contre lui.
Il faisait plus chaud tout à coup…

Il relacha doucement son étreinte, à contre cœur, dut-il reconnaître…
Kate s’éloigna. Elle aussi avait pris quelques couleurs aux joues !
Une certaine gêne s’installa entre eux.

Ok. Il avait tout vu. Il était temps de rentrer.

Le trajet du retour se passa sans encombre, et aussi silencieux que l’aller.
Jack essaya plusieurs fois d’engager la conversation avec Kate, sans jamais réellement y parvenir…

Ce n’était pas encore la nuit lorsque le camp fût à portée de vue.
Ils étaient à peine à quelques centaines de mètres lorsque Sayid les intercepta.

« Où est-ce que vous étiez ? »

« Quelque chose ne va pas ? » demanda Jack

« Non, non, rien de graven Sun te cherchait, elle a des soucis de nausées je crois… »

« Ok. J’irais la voir en rentrant. »

Arrivant presqu’à la hauteur de Sayid, Kate trébucha.
Heureusement Sayid ka rattrapa de justesse.



Flashback

Kate regarda tout autour d’elle.
Waouhhhhhh, le bâtiment était immense, par contre, niveau déco, c’était à revoir !
Ils n’étaient pas aussi nombreux qu’elle l’avait imaginé.
Une fit un tour sur elle même afin d’admirer les fresques sur les murs.
Une main se posa sur son épaule.

« Bonjour, je m’appelle Sayid »

Kate dévisagea l’homme en face d’elle.
Un étranger. En tout cas, lui au moins avait l’air serein !

« Bonjour, moi c’est Kate »




Kate avait l’air complètement déconnectée de la situation.

« Tu vas bien ? » lui demanda Sayid

« Oui Oui»

Non, NON !!!
Qu’est ce qui lui arrivait bon sang !
Elle avait grandement besoin de sommeil.
Elle s’assit sur un tronc d’arbre couché tandis que Jack et Sayid discutaient.
Lorsque Sayid s’éloigna, Jack vint s’asseoir à ses côtés.

« Tu es sure que ça va ? Tu avais l’air plutot secouée tout à l’heure »

« Juste les événements de la journée » le rassura-t-elle, malheuresement, ça ne la rassurait pas ELLE.
Elle lui sourit lentement.
Aïe, c’était le genre de sourire petite fille qui le desarmait totalement…

Mal à l’aise, Jack ne savait comment aborder le « point sensible »…
Il prit son courage à 2 mains, se tourna vers elle et chercha le contact de ses yeux.

« Il faut qu’on parle »

L’attitude de Kate changea brusquement.
Le calme paisible s’était transformé en une sorte de nervosité qu’elle n’arrivait pas à calmer.
Elle se leva pour donner le change et se tourna vers Jack sans réellement le regarder.

« Je pense qu’on devrait rentrer » dit-elle en regardant vers le ciel « Il est tard… »

Jack se leva à son tour
« C’est un peu trop facile, tu ne crois pas ? Jusqu’à quand comptes-tu fuir ? » lui demanda-t-il avec plus d’agressivité dans la voix qu’il ne l’aurait réellement souhaité.

« A quoi tu joues ? » repondit Kate visiblement agacée

« A quoi je joue MOI ? » reprit Jack cette fois ci réellement enervé
« Je te rappelle que c’est toi qui a pris la poudre d’escampette après m’avoir embrassé ! »

Kate accusa le choc. OK. On y était.

« Et bien sur ça méritait tout le mépris que j’ai reçu en échange ?
Arrête de te croire aussi parfait Jack ! »

Jack se tût quelques instants avant de reprendre d’un ton + calme cette fois.

« Je suis loin d’être parfait Kate. Mais sur ce coup là, c’est toi qui n’assumes pas
tes actes ! »

« Oh, bien sur, tu sais tout mieux que les autres, au point de ne pas daigné me parler ! » hurla Kate tout en poussant Jack, la force décuplée par la colère.
Colère qu’elle ne comprenait pas bien, elle n’arrivait plus à se controler, elle avait besoin de laisser sa colère contre Jack exploser.

L’air autour d’eux était chargé d’électricité.

« Tu veux que je te dise Kate ? Tu as juste peur, et tant que tu auras peur, je ne pourrais rien y changer ! Mais tu pourras toujours te consoler dans les bras de Sawyer, c’est bien ce que tu fais tout le temps, non ? »

A peine eut-il prononcé ces paroles qu’il les regretta aussitôt
Il ne fût même pas surpris lorsque la main de Kate claqua sur sa joue.
Kate fit demi-tour et s’éloigna en courant.
Comme d’habitude se dit-il amèrement…

Kate courait courait, elle ne pouvait se résoudre à s’arrêter.
Elle avait juste besoin d’évacuer sa colère et surtout de ne pas penser à cette foutu conversation avec Jack.
Ne tenant plus, elle finit par s’arrêter et s’assit quelques minutes.

Comment avait-il osé lui dire ça ?
Finalement cette conversation était pire que le silence.
Au moins dans le silence, il y avait l’espoir !

Elle lui en voulait, elle s’en voulait aussi.
Il n’avait pas eu tort dans tout ce qu’il avait dit, même si ses derniers mots étaient impardonnable…
Elle n’arrivait pas à croire qu’elle l’avait giflé !
Kate essayait de retenir ses larmes, en vain.
Elle enfouie sa tête entre ses mains et se laissa aller au chagrin…

« Une jeune fille seule dans la forêt à cette heure-ci n’a pas peur du grand méchant loup, sweet heart ? »

Kate leva vers Sawyer un visage baigné de larmes.
La lueur d’amusement qui avait éclairé le visage de Sawyer disparu instantanément devant les larmes de Kate qui ruisselaient sur ses joues.

« Qu’est-ce qui t’arrive ? » lui demanda-t-il en passant un bras autour de ses épaules…

-----------------------------------------------------------------------------------

Tu t'accroches à ton passé
Comme si tout s'était figé
Aujourd'hui
Il faut s'aider
Abandonner
La douleur qui s'installe
Cette absence qui fait si mal
N'aie pas peur
Écoutes ton coeur

Ne retiens pas tes larmes
Laisse aller ton chagrin
Si tu as de la peine
Souviens-toi que je t'aime
Je ne serais jamais loin

(Amel Bent)


------------------------------------------------------------------------------------

Chapitre 4

Jack n’arrivait pas à dormir.
Kate n’était pas encore revenu, ça commençait à l’inquiéter.
Il décida d’aller se balader sur la plage.

Arrivé à quelques mètres du large, il plissa les yeux et sourit.
On dirait que Sayid n‘arrivait pas non plus à trouver le sommeil…
Il s’approcha et lui posa la main sur l’ épaule.

« Hey »

« Hey » dit Sayid en se retournant « J’allais justement rentrer, la plage est tout à toi ! »

Sayid avait déjà parcouru quelques mètres lorsqu’il se retourna.

« Kate est :biz:arre en ce moment, non ? »

« Mmmmmhh » fut la seule réponse de Jack

En ce moment ? se dit-il… C’est ça oui, Kate était TOUJOURS :biz:arre !!
Jack shoota dans un caillou.
Il s’en voulait d’avoir été aussi dur envers elle.
Il voulait arranger les choses entre eux, et au lieu de ça, il lui avait dit une multitude de choses blessantes dont il ne pensait pas la moitié…quoique…

Maintenant, il se sentait frustré. Difficile de revenir en arrière !
Jack se frotta la joue et se sourit à lui-même.
Kate avait une sacrée force dans la main droite !!


Sawyer était en train de la consoler ! Kate avait du mal à y croire !
Chez Sawyer il y avait le meilleur comme le pire, elle le savait, là c’était juste le meilleur, ce qui n’était pas pour lui déplaire.

La vue de Kate ravagée par les larmes l’avait touché, et bien que sa curiosité était mise à rude épreuve, il se garda bien de faire le moindre commentaire.

Ils ne parlèrent même pas, Kate avait juste besoin qu’il la sert contre lui et Sawyer ne se fit pas prier pour le faire !
Il lui embrassa le front affectueusement.
Kate ferma les yeux, elle ne protesta pas lorsqu’elle sentit les lèvres de Sawyer au contact des siennes, mieux, elle y répondit volontiers.
C’était un baiser de désespoir auquel elle se raccrochait désespérément, un baiser salé de ses larmes…

Oh Oh Oh !!! Stop !
Qu’est ce qu’elle était en train de faire ?
Exactement ce que lui reprochait Jack !! Elle se jetait dans les bras de Sawyer comme il le lui avait prédit !

Kate se recula brusquement sous les yeux surpris de Sawyer.
Elle baissa instantanément les yeux et se mordit la lèvre.
Pourquoi fallait-il que l’histoire se répète encore et toujours ?
Elle n’avait qu’une envie : fuir à nouveau…

« Je Je… suis désolé » lui chuchota-t-elle
« J’ai besoin de sommeil, j’ai vraiment eu une sale journée… »

« C’est ça tache de rousseur, on reprendra notre merveilleuse discussion demain » lui répondit-il, sarcastique comme à son habitude. Il tira Kate vers lui d’un mouvement brusque et lui murmura : « Pleins de choses sont restées en suspend »

Gênée, Kate se dirigea précipitamment vers sa tente…
Elle était épuisée, moralement et physiquement. Elle voulait juste dormir et ne surtout pas ressasser les événements de la journée.


Après une longue marche sur la plage, Jack décida de rentrer au Hatch.
Mais avant ça, il se dirigea machinalement vers la tente de Kate.
Juste pour s’assurer qu’elle est rentrée et que tout est normal…se mentit-il…

Arrivé près du campement, Jack se rendit compte que tout était paisible.
Que pouvait-il faire ? il n’allait quand même pas entrer dans la tente de Kate pour vérifier qu’elle dormait !!
Il était sur le point de faire demi tour lorsqu’il entendit comme des cris étouffés.

Il semblait que…non…si !!
Les cris venaient de la tente de Kate !
Jack se précipita à l’intérieur et y découvrit une Kate agitée et tremblante, une Kate en plein cauchemar…

Flashback

C’était la nuit, dans une chambre d’enfant…
Une petite fille dormait paisiblement lorsqu’un homme entra précipitamment…
Il s’arrêta quelques secondes pour admirer la petite fille, ses yeux la fixèrent avec envie.

Kate vivait cette scène de loin, comme une spectatrice, comme si elle flottait au dessus.
Elle se sentait stressée, elles frottaient ses mains l’une contre l’autre, seule signe visible de sa nervosité. Mais la nausée se faisait de plus en plus forte.

L’homme se rapprocha de la petite et lui caressa les cheveux.
Elle se réveilla en sursaut. Ce n’était pas la 1ère fois.
Elle le regarda, horrifiée avant de détourner la tête et de fermer les yeux, il fallait juste qu’elle s’imagine ailleurs, parfois ça marchait, parfois non.
Souvent elle y arrivait en pensant à Tom, aux jeux auxquels ils allaient jouer le lendemain, au goûter que leur préparerait la maman de Tom.

Du haut de la scène, Kate ferma elle aussi les yeux, ses larmes coulaient, c’était des larmes de petite fille, des larmes que rien ne pouvait arrêter…


NOOOOOOOOOOOOOON!!!!!!
Ce n’était pas ses souvenirs, non ! Elle le refusait !
Kate ne se rendit même pas compte qu’elle hurlait dans son sommeil !

« Kate, Kate !! »

Mais Kate se débattait comme une diablesse dans son sommeil, entre larmes et cris.
Jack la saisit des 2 mains et la secoua jusqu’à ce qu’elle ouvre les yeux.
Lorsqu’elle revint à la réalité, elle s’effondra dans ses bras en sanglotant, à l’image de la petite fille de son cauchemar.

« Shuuuuttt, ce n’était qu’un cauchemar ! »
Jack se sentait désemparé, sans savoir réellement quelle attitude adopter, ça le rendait malade de la voir dans cet état, et encore plus de se sentir impuissant face à sa détresse…

« Je…suis…vraiment…en train de devenir folle » expliqua-t-elle entre 2 sanglots.
« Je mélange tout, comme si mes souvenirs n’étaient pas réelles, je…je…ne comprends plus rien !! »

Kate se serra plus étroitement contre Jack. Elle avait besoin de sentir sa chaleur, sa force, sa protection…

« Tout va bien se passer. Je ne laisserais rien t’arriver. Fais moi confiance, OK ? »

Kate acquiesça doucement avant d’enfouir à nouveau sa tête contre son épaule.
Elle hésita quelques secondes avant de demander à Jack « Reste…s’il te plait. Je n’ai pas envie de rester seule cette nuit »

Sentant une petite boule naître au creux de son estomac, il accepta.
Comment pouvait-il en être autrement ?

Après de longues minutes silencieuses à écouter le rythme tranquille de la respiration de Jack, Kate finit par se rendormir dans ses bras, avec une paix qu’elle avait rarement connu…

---------------------------------------------------------------------
Derrière l´amour il y a
Toute une chaîne de pourquoi
Question que l´on se pose
Il y a des tas de choses
Les pleurs qu´on garde sur le cœur
Et des regrets et des rancoeurs
Les souvenirs éblouissants
Et des visions de néant

Donne-moi, donne-moi ton corps
Pour y vivre et pour y mourir
Aime-moi, aime-moi plus fort
Empêche-moi de me détruire…

(Johnny Hallyday)

---------------------------------------------------------------------

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 07 Avr 2006 - 09:11 
Hors ligne
Folle des bois
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 20 Jan 2006 - 14:24
Messages: 405
je trouve tes fictions super :supertop:

_________________
Image
Merci KS


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 07 Avr 2006 - 18:20 
Hors ligne
Directeur d'Oceanic Airlines
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 08 Déc 2005 - 23:25
Messages: 900
Localisation: Pas au bon endroit.
Bizarrement j'ai lu la suite :tong:
Le style est déjà meilleur, avec encore moins de fautes, et surtout beaucoup moins de passages genre "énumération des actions" (même si il y en a encore...) à l'aide des fameuses phrases courtes dont je parlais dans mon premier post. Donc dans la forme j'approuve et je félicite :top:
Dans le fond par contre, c'est toujours cucu :oops: et il y a toujours aussi ces grosses annonces disgracieuses des flashbacks...Et puis après Raphaël on a Amel et Johnny :shock:
Mais bon ça m'a pas empêché de lire le texte en entier donc finalement c'est pas si grave :wink:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Forum verrouillé Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 11 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com